L’EIBMA RENFORCE LES CAPACITÉS DE 81 FORMATEURS ET BIJOUTIERS PROFESSIONNELS

L’EIBMA RENFORCE LES CAPACITÉS DE 81 FORMATEURS ET BIJOUTIERS PROFESSIONNELS

  • Post author:
  • Post category:EIBMA

Ambiance de fête hier jeudi 1er octobre 2020 à l’École Ivoirienne de Bijouterie et des Métiers Annexes (EIBMA) qui célébrait l’excellence, en présence de plusieurs responsables de l’Enseignement Technique et Professionnel, et partenaires. Présidée par le Secrétaire d’État Brice KOUASSI, la cérémonie de remise d’attestations a vu la présence de Monsieur Georges N’GUESSAN du Fond de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP).

Après 30 jours de formation continue par des experts français, 07 formateurs, 34 diplômés de l’EIBMA et 40 bijoutiers professionnels ont vu leurs compétences renforcées en joaillerie, maquettiste, polissage et sertissage.

Souhaitant la bienvenue à ses invités, Madame Julie BAILLY-BAMBA, Directrice de l’EIBMA a dit s’inscrire dans la vision du Secrétaire d’État, Dr Brice Kouassi, qui est de renforcer le partenariat école-entreprise et de renforcer les compétences des acteurs et diplômés. Selon elle, la cérémonie entend valoriser et promouvoir les compétences et les métiers annexes de la bijouterie. Elle a ensuite salué l’appui financier du FDFP pour réussir ces 6 mois formation et d’immersion en entreprise, une première depuis la création de l’établissement en 1972.

Au nom de M. Ange Léonid BARRY-BATTESTI, Secrétaire Général du FDFP, M. Georges N’GUESSAN a dit la disponibilité de son institution à accompagner des projets novateurs et porteurs comme celui de l’EIBMA, surtout s’ils aident à doter la filière bijouterie en formateurs et main d’œuvre qualifiés selon les standards internationaux. Il s’est félicité de l’aboutissement de la formation, malgré la Covid-19.

Quant au Conseil Technique Kouman KOUADIO qui représentait Dr Brice KOUASSI, il a adressé les vives félicitations du Secrétaire d’État à Madame Julie BAILLY-BAMBA et au FDFP, qui ont su conjuguer leurs efforts : ‘’ Je ne doute pas de l’impact de cette activité sur les performances futures de L’EIBMA et sur le monde de la bijouterie et des métiers annexes’’. Il a ensuite exhorté les responsables à pérenniser cette activité afin de garantir l’adéquation formation emploi aux évolutions de la bijouterie.

C’est sur ces mots que le représentant du Secrétaire d’État a clôturé la cérémonie officielle. Un cocktail a été servi aux invités.