LANCEMENT DE L’APPEL À PARTENAIRES POUR LA CRÉATION DE CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE PAR LE MILLENIUM CHALLENGE ACCOUNT- CÔTE D’IVOIRE

LANCEMENT DE L’APPEL À PARTENAIRES POUR LA CRÉATION DE CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE PAR LE MILLENIUM CHALLENGE ACCOUNT- CÔTE D’IVOIRE

Le mardi 05 octobre 2020, le Millenium Challenge Corporation (MCC), le Millenium Challenge Account Côte d’Ivoire (MCA) et le Secrétariat d’État chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (SE-ETFP) ont procédé au lancement d’un appel à partenaires pour la construction de 3 à 4 centres de formation professionnelle. C’était à la Maison des Entreprises, siège de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), au Plateau.

Présidée par Dr Brice KOUASSI, Secrétaire d’État chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, la cérémonie officielle a été marquée par la présence de MM. Jean-Marie ACKAH, Keith HACKET, Fama TOURÉ et de Madame Florence RAJAN, respectivement Président de la CGECI, Directeur pays résident du MCC, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et Directrice du MCA-Côte d’Ivoire. SEM Richard BELL, ambassadeur de USA en Côte d’Ivoire, a suivi le lancement en ligne. Plusieurs patrons d’entreprises et acteurs des chambres consulaires et des 13 branches professionnelles étaient également présents.

L’appel à partenaires, qui durera 6 mois, matérialise le partenariat public-privé, avec en prime la création d’établissements professionnels selon le modèle École-entreprise. Les acteurs du public et du secteur privé auront a collaborer dans les domaines de la gestion pédagogique, administrative et économique.

Selon madame Florence Rajan, Directrice du MCA- Côte d’Ivoire, « les propositions attendues dans exactement deux mois devront porter sur des éléments de vision, de modèle, la qualité et la pertinence du centre ».

Quant au Secrétaire d’État, Dr Brice KOUASSI, il a précisé qu’au niveau du modèle économique, « Soixante-dix pour cent (70%) est supporté par le fonds du Compact et 30% par le secteur privé en nature ou en espèces » en plus d’un budget de fonctionnement de 1 million de dollars par an.

Précisons que ce sont les localités d’Abidjan, de Bouaké et de San Pedro qui recevront les nouveaux centres de formation Professionnelle financés par le programme américain Compact. Ces nouveaux établissements privilégieront l’Approche Par Compétence (APC) comme méthode pédagogique.