Accueil >> Ministère >> Cabinet >> Ministre >> Mot du ministre

Mot du ministre

Le Chef de l’État, Son Excellence le Président Alassane OUATTARA a engagé la Côte d’Ivoire dans un processus devant conduire le pays à l’émergence économique et sociale à l’horizon 2020.

La Formation Professionnelle, intégrée au système éducatif, permet aux jeunes de prendre pied dans le monde du travail et d’assurer la relève en formant des professionnels et des cadres dirigeants qualifiés, a donc un rôle capital à jouer dans ce processus. Elle constitue en effet un enjeu important pour le secteur privé car la qualité des ressources humaines est un facteur clé de succès dans la performance des entreprises.

Ainsi, l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle ont pour missions principales de satisfaire de manières efficaces les attentes des populations en matière de Formation Professionnelle et d’également satisfaire les besoins en personnels qualifiés des entreprises en vue d’améliorer leur performance et leur compétitivité.

Notre Plan d’Actions Stratégiques qui est élaboré autour de ces missions, a pour objectif majeur de valoriser le capital humain. Il s’articule autour de sept (07) axes qui se déclinent comme suit :

  • 1. Au titre du Partenariat public-privé : Ce plan permettra de mettre en place de nouvelles filières et rénover progressivement les curricula de formation, en étroite collaboration avec le secteur privé ;
  • 2. En ce qui concerne l’Amélioration de l’accès au dispositif, ce plan permettra (i) de réhabiliter l’existant à travers d’importants investissements du Gouvernement et de ses partenaires extérieurs, en privilégiant les filières les plus viables et (ii) de construire de nouveaux établissements en lien avec les potentialités économiques locales;
  • 3. S’agissant de l’Amélioration de la qualité de l’offre de formation : Ce plan permettra (i) de généraliser l’approche par compétences, (ii) de renforcer les capacités des Chefs d’établissement en Management, et (iii) de systématiser le calcul des taux d’insertion des formés et de satisfaction des entreprises;
  • 4. Au chapitre de la Certification des compétences : il permettra (i) de mettre en œuvre un cadre national de certification des compétences, (ii) de mettre en œuvre la valorisation des acquis de l’expérience et (iii) de réformer le cadre des examens et concours;
  • 5. Relativement à l’Encadrement et à l’assainissement des établissements privés : il permettra (i) d’encourager la formation des gestionnaires et des formateurs dans l’enseignement privé, notamment en pédagogie et (ii) de renforcer le contrôle du respect des normes et la pertinence des formations dispensées en rapport avec le marché du travail;
  • 6. S’agissant de la Gouvernance : Le plan permettra (i) de réformer le statut des établissements pour favoriser leur autonomisation progressive et (ii) d’encourager la gestion participative des établissements, notamment avec les entreprises du secteur privé ;
  • 7. Pour ce qui est du Financement du dispositif : il permettra (i) d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles et (ii) de mobiliser des ressources additionnelles au plan national et auprès des partenaires extérieurs traditionnels et non traditionnels, pour soutenir effectivement la mise en œuvre de la réforme. A travers la mise en œuvre de ce Plan d’Actions Stratégiques, la Formation Professionnelle entends ainsi participer à l’édification de l’Ivoirien nouveau en apportant à chaque citoyen la connaissance, la compétence, l’innovation, et la discipline.

Une Formation, des Compétences, un Avenir assuré !

SECRÉTARIAT D'éTAT CHARGé DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE