Accueil >> Actualites >> Le Secrétariat d’État se dote d’outils de gestion de son patrimoine

Le Secrétariat d’État se dote d’outils de gestion de son patrimoine

Du 16 au 18 mai 2018, s’est tenu à l’hôtel Prunelle de Jacqueville, l’atelier de validation des outils de collecte des données pour le Projet du Système Intégré de Gestion du Patrimoine, dénommé projet SIGPAT. Ce projet s’inscrit dans le contexte de la réforme de l’ETFP adoptée par le Gouvernement le 28 décembre 2016. Cette réforme est articulée autour de sept axes dont celui de renforcement de la gouvernance du système de l’ETFP. Avec ce projet, il s’agit de mettre en place des mécanismes susceptibles d’amorcer une nouvelle gouvernance dans la prestation des services publics fondée sur l’efficacité, l’optimisation et la transparence de l’ensemble des services du Secrétaire d’֤État chargé de l’Enseignement technique et la formation professionnelle. En effet, le SIGPAT permettra d’assurer une meilleure allocation des ressources budgétaires de l’Etat et de participer activement la réduction de la dette de l’Etat, en particulier la dette intérieur. Initié par la Direction des Affaires Financières (DAF), le Projet SIGPAT a pour but de corriger l’absence au sein du SE-ETFP d’un système de gestion informatisée de son patrimoine immobilier et mobilier ne lui permettant pas tenir efficacement sa comptabilité. L’objectif donc de cet atelier consistait à valider les outils de collectes et de gestion du patrimoine sur la base d’indicateurs pertinents. Autrement dit, à terme du processus du projet, la DAF disposera d’un système d’information intégré fournissant des informations qualitatives et quantitatives fiables d’aide à la décision.

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET  FORMATION PROFESSIONNELLE