Accueil >> Actualites >> Le PROFORME réhabilite onze centres de formation professionnelle au profit de la jeunesse ivoirienne

Le PROFORME réhabilite onze centres de formation professionnelle au profit de la jeunesse ivoirienne

FORMATION PROFESSIONNELLE : Le PROFORME réhabilite onze centres de formation professionnelle au profit de la jeunesse ivoirienne

Abidjan, le 28 mars 2019- Les jardins de l'Institut Pédagogique National de l'Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) à Abidjan-Cocody, ont servi, ce jeudi 28 mars 2019, de cadre aux festivités inaugurales de onze centres de formation professionnelle réhabilités. La réhabilitation et l’équipement desdits centres de formation ont été financés par l’Union européenne (UE) dans le cadre du Programme d’appui à la relance de la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (PROFORME). Cette cérémonie de remise des clés était placée sous le Haut Patronage de SEM. Daniel Kablan DUNCAN et la Présidence effective de  la  Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Madame Kandia CAMARA.

Les locaux réceptionnés comprennent un Bâtiment R+2 de 6 classes et des ateliers rénovés. Au-delà de ce bâtiment et de ces équipements, c’est la volonté du gouvernement de permettre à la jeunesse ivoirienne, qui constitue plus de 77% de la population du pays, d’être un véritable moteur de l’émergence par la Compétence.

Le Vice-président de la République SEM. Daniel Kablan DUNCAN, Patron de la cérémonie a remercié l’Union Européenne et l’ONUDI, pour leur implication dans le secteur formation et rappelé la place éminemment importante qu’occupe la formation professionnelle de la jeunesse ivoirienne dans la politique du gouvernement. « La jeunesse est une richesse, mais elle pourrait représenter une menace si elle n’est pas bien formée », a-t-il indiqué, estimant que la force d’un pays doit s’appuyer sur la qualité de ses ressources humaines, car selon lui, « il n’y a de richesses ni de force que d’hommes ».

Pour rappel, l'Union Européenne finance, depuis 2012 le PROFORME, un vaste programme mis en œuvre par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). Monsieur Li Yong, le Directeur général de l’ONUDI, a salué au cours de cette cérémonie, les efforts du gouvernement ivoirien et de ses partenaires techniques et financiers. Pour l'Union européenne, la formation professionnelle constitue un enjeu majeur dans sa coopération avec la Côte d'Ivoire pour promouvoir l'inclusion des jeunes, améliorer leurs moyens d'existence, mais aussi façonner à travers eux, le présent et l'avenir du pays.

Ce projet de 29 millions d'euros, soit environ 19 milliards de francs CFA, est le principal appui à la formation professionnelle en Côte d'Ivoire, entièrement financé par l’Union européenne. Depuis 2012, le PROFORME a permis de renforcer les capacités de 1 661 cadres du ministère, en charge de formation professionnelle, et de former plus de 7 800 apprenants dont 23% de femmes et 2 600 ex-combattants, à travers huit vagues de formation qualifiante dans vingt métiers.

La Ministre Kandia CAMARA a d’ailleurs rappelé que « c’est grâce au PROFORME, que deux établissements du Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural, accueillant 650 étudiants et neuf établissements du ministère de l'Education nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle d'une capacité de 8 000 étudiants ont été équipés et dotés de plateaux techniques modernes et fonctionnels ». La Ministre a ensuite dressé le bilan du partenariat privé–public, dont les fruits sont bien visibles à travers, le PROFORME I. C’est pourquoi, elle a plaidé auprès des partenaires techniques et financiers, pour un PROFORME II.

L’Ambassadeur de l’UE, Jobst von Kirchmann s’est félicité de cette féconde collaboration Nord / Sud, satisfait et honoré de constater une telle mobilisation de la part du gouvernement et de son partenaire, l'ONUDI. Préparer la jeunesse à exercer des métiers à fortes valeurs ajoutées, en améliorant son employabilité, les rendre chaque jour plus autonomes et capables de répondre aux besoins des entreprises et contribuer au développement du pays en valorisant le capital humain, tel est le défi à relever. C'est pourquoi, un pays comme la Côte d'Ivoire veut se donner les moyens de former les 400 000 jeunes qui arrivent chaque année sur le marché de l'emploi.« Le gouvernement est conscient de l'importance de la réforme de la formation professionnelle » et la preuve en est selon Jobst von Kirchmann, « qu’Il ne sera pas seul pour relever ce défi » et d’ajouter : « nous aurons besoin de deux autres acteurs que sont d’une part le secteur privé et d’autre part les partenaires techniques et financiers ».

Le Directeur Général de IPNETP, Monsieur BERTHE Zakaria, n’a donc pas manqué d’inciter à la mise en place d’une deuxième phase de PROFORME, compte tenu de la réussite du premier, afin que son établissement bénéficie d’autres infrastructures de grandes capacités dont un amphithéâtre.

Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs de membres du gouvernement. Un autre temps fort de la célébration a été la distinction de Messieurs BERTHE Zakaria, D.G de l’IPNETP et CAMALEONTE Maxime, Coordinateur du PROFORME, au rang de Commandeur de l’ordre du mérite de l’Education Nationale. En outre,  19 autres agents de la structure, ont été faits Officiers et 20 Chevaliers dans l’Ordre du Mérite.

En termes de capacités de formation, l’IPNETP compte 125 étudiants actuellement. Cet institut, créé en 1975, a déjà formé plus de 10 000 enseignants formateurs, dont 1147 pour les pays frères du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée, du Togo, du Tchad, du Gabon, des Comores et de Djibouti.

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET  FORMATION PROFESSIONNELLE