Accueil >> Actualites >> CPM Auto.Vridi : Le 1er comité de gestion installé

CPM Auto.Vridi : Le 1er comité de gestion installé

Huit établissements techniques et professionnels ont été retenus pour la phase pilote de la nouvelle gouvernance des établissements de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Il s’agit du lycée professionnel de jacqueville, du lycée hôtelier d’Abidjan, du centre des métiers Mohammed VI de Yopougon, du centre d’enseignement technique de Bouaké, du centre de formation professionnel de Korhogo, des lycées professionnels de Ferkessédougou et de San Pedro et du centre professionnel des métiers de l’automobile de Vridi (Cpm Auto. Vridi). Ce dernier établissement, situé dans la zone portuaire de Vridi, a vu son comité de gestion installé le jeudi 6 décembre 2018. Présidé par M. Zamblé Bi Boh Arsène directeur régional de la formation d’Abidjan sud, ce comité est composé de 12 membres. Six du privé et six de l’administration publique. En effet, le plan stratégique de réforme de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle prévoit une forte implication du secteur privé dans la gouvernance des établissements. L’objectif étant de résoudre l’épineux problème de l’inadéquation formation-emploi. Le comité aura donc pour mission d’identifier les besoins des entreprises en termes de profil de travailleurs et les traduire en formation par établissement. De telle sorte qu’une fois l’étudiant formé, il puisse trouver facilement du travail dans une entreprise de la place. « en 2014, seulement 14% des étudiants issus de nos établissements avaient pu trouver du travail. Ce taux est passé à 37% en 2016 après les efforts conjugués par le ministère et les entreprises. Notre objectif c’est d »atteindre 80% de taux d’insertion », a déclaré M. Tuo, directeur de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle. Relever ce défi, a-t-il insisté, incombe aux comités de gestion des établissements qui ont toute la latitude de définir la politique de l’établissement et même de capter des fonds additionnel pour la maintenance des machines.

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET  FORMATION PROFESSIONNELLE