Accueil >> Faq >> Foire aux questions

Foire aux questions

Français

1/ Qu’est-ce que l’enseignement technique et la formation professionnelle ?

C’est une composante du dispositif national d’éducation et de formation de la Côte d’Ivoire.

2/ La différence entre l’enseignement technique et professionnel et l’Education nationale ?

L’enseignement technique et professionnel est ouvert aux élèves et à toute personne désireuse de bénéficier d’une formation, d’apprendre un métier. Il permet à l’élève ou l’étudiant de faire à la fois la formation pratique et la théorie. Les bénéficiaires de ce type formation peuvent immédiatement intégrer le monde professionnel.

Cependant, l’éducation nationale diffuse une formation générale et théorique à l’élève jusqu’au baccalauréat. Après quoi l’élève effectue le choix d’une spécialisation.

3/ Quel est le rôle de de la formation professionnelle ?

La formation professionnelle est investie d’une double mission :

Répondre aux besoins en formation des populations, pour leur insertion dans la vie active et favoriser leur promotion socioprofessionnelle.
Satisfaire les besoins des entreprises en personnel qualifié, pour améliorer leur performance et leur compétitivité.

4/ Pourquoi intéresser les jeunes à la formation professionnelle ?

La formation professionnelle répond aux besoins en formation des populations, pour leur insertion dans la vie active et favorise leur promotion socioprofessionnelle. Elle contribue ainsi à la promotion sociale et professionnelle et à la réduction de la pauvreté.

5/ Quels sont les élèves habilités à intégrer l’enseignement technique et professionnel ?

L’enseignement technique et professionnel est ouvert aux élèves à partir de la classe de CM2.

6/ Les types de métiers découlant des formations ?

L’électricité, la soudure, la mécanique-auto, l’informatique, l’esthétique, l’hôtellerie, la communication, le bâtiment, l’électronique, la coiffure, la chimie,etc...

7/ Comment entre-t-on à l’enseignement technique et professionnel ?

Pour l’enseignement technique, l’entrée se fait sur orientation après la classe de troisième (privé ou public) ou par inscription directe dans les établissements privés ;
L’accès à la formation professionnelle quant à elle se fait soit par voie de concours via www.dexcci.net (public), soit sur orientation ou sur inscription directe dans les établissements privés.

8/ Les sans-emplois peuvent-ils s’inscrire ?

Oui, l’inscription est ouverte à toutes personnes qui désirent avoir une qualification.

9/ Quel est le nombre d’établissements et de filières ?

On compte 59 établissements publics dont 7 du secteur tertiaire, 10 mixtes et 42 du secteur industriel.

Dans ces établissements, il y a 74 filières de formation couvrant 13 corps de métiers.

10/ Quelles sont les niveaux d’entrée et les diplômes préparés ?

L’enseignement technique prépare au baccalauréat :
On y accède après la classe de troisième.
La formation professionnelle prépare aux diplômes suivants :
CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) en 2ans, Niveau CM2 ;
CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) en 3 ans, niveau 5ème ;
BEP (Brevet d’Etude Professionnelle) en 2 ans, niveau 3ème ;
BT (Brevet du Technicien) en 3ans, niveau 3ème ;
BP (Brevet Professionnel) en 3ans, niveau 3ème ;
BTS (brevet de technicien supérieur) en 2 ans après le BAC.
Les formations qualifiantes quant à elles s’adressent à tout public.
Elles sont sanctionnées par une attestation.

11/ Quelles sont les structures préparant l’accès à l’enseignement technique supérieur ?

II s’agit des lycées techniques (3 ans après la 3è) qui conduisent aux baccalauréats B, E, F et G. Ces structures préparent à une formation longue. Trois lycées techniques sont conçus à cet effet: les lycées techniques de COCODY, de YOPOUGON et de BOUAKE.

Des établissements privés offrent également des formations.

12/ Quels sont les débouchés ?

La formation technique et professionnelle en Côte d’Ivoire offre plusieurs débouchés après chaque formation. Parmi ces débouchés, nous pouvons citer entre autre :

Administration, commerce et informatique : Comptabilité, Secrétariat, Soutien informatique.
Alimentation et tourisme : Service de la restauration
Bois et matériaux connexes : Ébénisterie
Bâtiment et travaux publics : Entretien général d’immeubles.
Entretien d'équipement motorisé : Carrosserie, Mécanique agricole, Mécanique automobile, Mécanique d’engins de chantier,
Fabrication mécanique : Dessin industriel, procédés infographiques, techniques d’usinage ;
Mécanique d'entretien : Mécanique industrielle de construction et d’entretien.
Métallurgie : Soudage-montage.
Santé : assistance et soins infirmiers.

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET  FORMATION PROFESSIONNELLE