CAMPAGNE MÉDIATIQUE DE REMOBILISATION DES ACTEURS ET PARTENAIRES DE L’ÉCOLE FACE A LA REPRISE EPIDEMIQUE DE LA COVID-19

CAMPAGNE MÉDIATIQUE DE REMOBILISATION DES ACTEURS ET PARTENAIRES DE L’ÉCOLE FACE A LA REPRISE EPIDEMIQUE DE LA COVID-19

ADRESSE DE MADAME LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Monsieur le Représentant Résidant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire ;

Madame la Cheffe de la Section Education de l’UNICEF ;

Madame la Représentante Résidente de la Banque Mondiale ;

Monsieur le Représentant Résident de l’OMS ;

Monsieur le Représentant Résident de l’UNFPA ;

Mesdames et Messieurs, de la grande famille éducative ;

Mesdames et Messieurs, les Partenaires institutionnels et non institutionnels de l’école ;

Chères collaboratrices et chers collaborateurs qui nous suivent de partout à travers le pays, grâce à la magie des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) ;

Mesdames et Messieurs,

Nous avons privilégié ce type de canal de communication, pour tenir compte de l’actualité sanitaire à savoir la pandémie au nouveau coronavirus ou « COVID-19 ».

En effet, depuis plus d’un an, la Communauté mondiale en général et nationale en particulier est confrontée à ce que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a qualifié le 30 janvier 2020, « d’Urgence Sanitaire Publique de portée internationale », à cause de l’impact sanitaire, économique et social de la COVID-19.

Depuis, le 11 mars 2020, date de détection du premier cas positif de COVID-19 dans notre pays, les Autorités nationales, bénéficiant de la solidarité internationale, ont élaboré un plan de riposte contre cette pandémie.

Le secteur Education/Formation, qui a pris une part active à l’élaboration du volet social et humanitaire dudit plan, a mis en œuvre des actions, en vue d’achever les enseignements au titre de l’année scolaire 2019-2020.

Ainsi, le télé-enseignement et l’équipement des structures sous tutelle en kits sanitaires et masques individuels de protection, ont contribué à créer un environnement scolaire sécurisé. L’organisation des concours professionnels, des examens à grand tirage et la proclamation des résultats de fin d’année sont les preuves irréfutables de la contribution significative de notre secteur à la maîtrise de l’épidémie, classant notre pays parmi les meilleurs à l’échelle mondiale.

C’est le lieu donc de traduire à vous, collaborateurs de conception et de mise en œuvre, partenaires techniques et financiers et tous les acteurs, la reconnaissance de mon Département ministériel, pour les efforts déployés à l’atteinte de ces résultats encourageants.

C’est à juste titre que l’année scolaire 2020-2021, placée sous le thème « Ensemble, pour une école résiliente et compétitive », s’annonçait avec beaucoup d’espoir.

Malheureusement, depuis le 20 décembre 2020, le Ministère en charge de la Santé, a annoncé une augmentation des cas de COVID-19 montrant ainsi une reprise épidémique. Les données disponibles indiquent que la majorité des nouveaux cas positifs de COVID-19 est survenue chez les jeunes âgés de moins de 35 ans et ont en commun la fréquentation des lieux festifs (boîtes de nuit, bars, etc.) ou la participation à des événements sociaux, culturels et artistiques (mariages, concerts, spectacles, etc.). En outre, ces mêmes données révèlent que la transmission est devenue familiale et communautaire dans les lieux de vie à savoir la maison, l’école et le travail.

Comme constaté dans l’élément filmé qui nous a été présenté, nous relevons un certain relâchement dans l’application des mesures barrières, notamment le lavage des mains, le port de masque de protection et la distanciation physique, au sein de certaines structures scolaires.

Face à l’augmentation des cas, le Conseil National de Sécurité (CNS), à sa session du 21 janvier 2021, a adopté des mesures coercitives et instauré l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national.

Ces dispositions doivent être perçues comme une invite à une prise de conscience, afin de maîtriser la résurgence en cours. Il est entendu que si les indicateurs venaient à se dégrader davantage, d’autres mesures plus sévères pourraient être annoncées, notamment la restriction des déplacements, le confinement des populations et surtout la fermeture de l’école, en ce qui nous concerne.

Mesdames et Messieurs,

Une telle situation (c’est-à-dire la fermeture des écoles) aura des conséquences désastreuses sur notre système. Nous devons donc tout mettre en œuvre pour ne pas arriver à cette éventualité.

C’est en cela, que je voudrais m’adresser de façon spécifique :

A vous, gestionnaires des structures scolaires ;

Je vous invite à créer les conditions de l’application rigoureuse des mesures barrières à savoir :

veiller à la mise en place d’un dispositif de lavage des mains fonctionnel;

suivre le lavage régulier des mains ou l’application de gel-mains par les apprenants et les personnels ;

veiller au port correct du masque de protection ;

veiller au respect de la distanciation physique, si possible ;

veiller à la mise en place et à l’animation des Comités et cellules de Veille COVID-19.

A vous, parents d’élèves ;

Je vous exhorte, d’une part, à l’approvisionnement de façon conséquente, de vos enfants en masques de protection et en flacon de gel-mains, d’autre part, à poursuivre l’application des mesures barrières à domicile.

A vous, chers apprenants ; chers élèves

Je vous demande de vous approprier les pratiques d’hygiène individuelles et collectives à savoir :

se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou appliquer un gel-mains;

se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir pour tousser ou éternuer puis jeter le mouchoir utilisé dans une poubelle avec couvercle et se laver immédiatement les mains à l’eau et au savon ;

à défaut de mouchoir, tousser ou éternuer dans le pli du coude;

éviter tout contact étroit avec une personne souffrant de fièvre, de rhume et de toux;

en cas de survenue de signes tels que la fièvre, la toux ou une difficulté respiratoire, porter un masque de protection puis se rendre à l’infirmerie de l’école ou dans le centre de santé le plus proche;

en cas de contact avec un cas suspect ou confirmé de COVID-19, éviter de se rendre à l’école avant la confirmation de la négativité du test réalisé dans un Centre de dépistage, tout en prenant soin d’informer l’administration scolaire.

porter correctement son masque de protection pendant le trajet Aller et Retour de l’école et durant toutes les activités scolaires et extrascolaires.

A vous les Partenaires de l’école ;

Votre soutien multiforme a été d’un apport précieux dans l’atteinte des résultats encourageants engrangés par le pays.

Face à la résurgence des cas, votre accompagnement est plus que nécessaire.

Mesdames et Messieurs les gestionnaires des structures scolaires, Chers apprenants, Mesdames et Messieurs les parents d’élèves et partenaires de l’école,

Je suis engagée et déterminée à faire en sorte que mon Département ministériel puisse jouer sa partition dans l’élan national pour la maîtrise de la pandémie à Coronavirus. Par conséquent, je voudrais vous exhorter, chacun à son niveau, à plus vigilance, de responsabilité, de discipline et de civisme.

La contribution de chacun et de tous, dans une synergie d’action, est le gage du succès futur face à cet autre défi à nous imposé par la COVID-19.

Je vous remercie pour votre aimable attention.